Hors des circuits touristiques, en prenant le temps de se perdre dans les ruelles de Venise, en butant sur une impasse, en débouchant sur un campo ( place avec en son centre un puits ou les habitants venaient s’approvisionner en eau ) on tombera forcément sur les habitants de la Sérénissime. Ils sont 55 000 à y vivre à l’année.

la vie à Venise c’est le foot des enfants sur une place ensoleillée, un rendez-vous dans un café pour y boire un spritz à la tombée du jour, une halte au marché du rialto, le coeur de la vie vénitienne, farniente au bord d’un canal, lecture sur un balcon…

error: Content is protected !!